Partagez | 
 

 Le Procès de Q. Sulpicius Galba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2868
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Le Procès de Q. Sulpicius Galba   Mar 15 Aoû - 13:03

AD 320 : De minimis non curat praetor

L’Assemblée du Senex est en émoi : un Propinquus du clan des Julii, Q. Sulpicius Galba, a été appréhendé par les forces de Corvus Belli en frénésie près d’une entrée éloignée de la Nécropole. Dans son aura, la vestale Decima perçoit des traces de diablerie.

La disparition d’un autre citoyen a été signalée récemment : Cunctator, un vampire du Collegia n’a plus donné signe de vie depuis plusieurs nuits et un membre de son lignage prétend avoir perçu son trépas à travers le Sang.

Deux jeunes sénateurs sont mandatés pour faire toute la lumière sur l’affaire : S. Licinius Varus doit présenter la défense de Galba, tandis que L. Antoninus est chargé de l’accusation.

Le Praetor qui jugera le cas est le nouveau magistrat arrivé de province Carus Gallus. Il charge son accensus Mercurio d'assister les deux questeurs dans leur tâche.

La vestale Decima les accompagne également, car le Culte des Augures se soucie de ses propres intérêts dans l’issue du procès.

Afin d’assurer l’immunité des questeurs dans leur travail, la Legio Mortuum leur fournit une escorte commandée par le centurion Silus. Officieusement, celui-ci est également chargé par le Tribun Antonius de veiller aux intérêts de Galba, qui a servi dans la Légion et reste très apprécié de ses anciens contubernales.

Les enquêteurs commencent par se rendre au carcer, prison souterraine de Rome accessible depuis la Nécropole et domaine du Corvus Belli. Ils parviennent à convaincre ce dernier de s’entretenir avec le détenu. Galba ne peut néanmoins pas leur fournir beaucoup d’explications puisqu’ils découvrent que celui-ci ne possède aucun souvenir des événements qui ont suivi la bataille du Pont Milvius… il y a 8 ans de ça.

Une première approche de la sire de Galba, l’édile clarissima T. Julia Comitor, se passe mal pour Antoninus qui lui propose d’incliner le procès en sa faveur. Celle-ci, apparemment peu encline à corrompre les procédures du Senex, se montre insultée par la proposition.

Malgré cette déconfiture, les autres enquêteurs sont mieux reçus et récoltent quelques informations supplémentaires, l’édile prétendant notamment que Cunctator, “cette vermine”, est un client bien connu de son rival du Senex, Macellarius Corbulo...

La nuit suivante, les enquêteurs se rendent à la Castra Praetoria, proche du lieu où Galba a été appréhendé. Ils y découvrent que la disparition des cohortes prétoriennes après la bataille du Pont Milvius est plus mystérieuse encore que le laissait penser les apparences, puisque l’ancienne caserne a été le lieu d’événements surnaturels et qu’une force malfaisante les assaille en prenant le contrôle des cadavres de soldats qui jonchent les salles du corps de garde.

Reste maintenant à explorer l’autre versant de l’affaire : la disparition de Cunctator dont la destruction supposée est mise sur le compte de Galba.

_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2868
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Re: Le Procès de Q. Sulpicius Galba   Dim 20 Aoû - 13:04

L'assemblée du Senex s'impatiente ! Le Praetor Carus Gallus vous laisse une nuit supplémentaire pour poursuivre vos recherches, après quoi l'affaire devra être présentée devant les Propinqui.

Après avoir examiné le parcours de Galba, vous en apprenez cette fois un peu plus sur la disparition de Cunctator en rencontrant les membres de son entourage :

- Il n'est pas facile de surmonter les peurs primales de la Bête pour s'aventurer dans la cohue de Subura où les sources de flammes incontrôlées et la masse appétissante des calices suscitent à tout moment la frénésie chez les prédateurs. Vous atteignez néanmoins le noble établissement de Memmio (à l'enseigne de la grande truie), taulier du district. Il vous reçoit amicalement et vous renseigne volontiers sur les affaires de Cunctator, mais vous percevez bien qu'il se soucie finalement assez peu de son sort. Le chef des "paedicones" confirme cependant que Cunctator est impliqué auprès de l'édile Macellarius Corbulo, qui lui octroie le droit de chasser sur son domaine, notamment dans les cauponae (tavernes) de l'amphithéâtre flavien.

- Le fameux "Maître des réjouissances" est absent de son domaine principal, gardé par ses servants gladiateurs, mais vous le retrouvez à une représentation donnée par la coterie des Comédiens, au théâtre de Marcellus. Tout le monde est plutôt choqué par la violence et la cruauté gratuite de la "farce" qui se conclut dans un bain de sang pour les acteurs mortels impliqués, mais personne n'ose moufter... Sauf Varus, qui s'en prend directement à l'édile Corbulo et, l'accusant de plus d'entraver l'enquête du Senex, lui rentre dans le lard en critiquant ses goûts douteux. Les Bêtes des deux vampires s'échauffent et la confrontation se termine mal pour Varus qui fuit la queue entre les jambes... Il aura au moins eu le mérite de défendre ses convictions. Malgré cette mauvaise entrée en matière, Antoninus parvient à discuter avec Corbulo qui lui confirme que Cunctator a effectué récemment une tâche pour lui à Mediolanum. Il est depuis rentrée à Rome, mais n'a pas rapporté à son patron "l'objet d'art" voulu par se dernier. Il vous serait reconnaissant de lui restituer si vous parvenez à retrouver la trace de Cunctator. On dirait que cette fois, les rôles se sont inversés entre les deux Questeurs du Senex...

(Sur place, quelques autres vampires assistent au spectacle, dont Corvus Belli et quelques uns de ses hommes. Un des légionnaires, un certain Priscus, fait même partie de la "pièce", à la grande joie de ses camarades de troupe.)

- Au Temple de Diane sur l'Aventin, c'est une autre facette du Collegia que vous découvrez, en faisant la connaissance d'Erastes Fulmen, un des rares magistrats de l'aile des étrangers. En effet, celui-ci administre manifestement une importante clientèle de commerçants, artisans et nouveaux arrivants dans la cité qui demandent assistance et protection dans leurs activités. Vous êtes venus interroger Timon, infant du même sire que Cunctator, qui a déclaré avoir ressenti la perte de ce dernier. Il répond à vos questions en cherchant systématiquement l'assentiment de son patron, mais vous apprend néanmoins que Cunctator se réfugierait ces derniers temps dans les environs de l'ager vaticanus, près de la nouvelle basilique chrétienne édifiée par l'empereur. Erastes donne également à Mercurio quelques pistes pour entrer en contact avec la communauté gauloise sur la colline de la plèbe.

La nuit est encore jeune et il reste un peu de temps pour nouer les derniers fils, mais, dès demain, le Senex vous attend !

_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2868
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Re: Le Procès de Q. Sulpicius Galba   Sam 9 Sep - 9:35

Il est temps que je complète ici avant d'avoir complètement oublié tous les détails... (hésitez pas à commenter s'il manque des trucs ou que j'ai confondu des machins).

Pressés par le Praetor Carus, la coterie finalise son enquête. Tous les mystères ne sont pas résolus, mais ils en ont appris assez pour présenter l'affaire devant le Senex.

Durant cette dernière nuit, ils ont retrouvé le refuge de Cunctator et le lieu de sa destruction, ainsi que "l'objet d'art" recherché par Corbulo. Eux-mêmes confrontés à un groupe de chasseurs de vampires, ils sont désormais convaincus que Galba n'est pas mêlé à la mort finale du disparu.

Les deux questeurs décident de présenter séparément leurs conclusions à la Camarilla. Au préalable, S. Licinius Varus a saisi l'occasion de remettre la sculpture commandée par Corbulo pour humilier T. Julia Comitor à cette dernière, afin de consolider leur récente entente. La vestale Decima appuie les théories de Varus au Senex pour démontrer que l'aura noircie de Galba ne serait pas liée à la Diablerie, provoquant des murmures inquiets dans les rangs des plus anciens membres de la Camarilla.

Pour sa part, L. Antoninus, déçu du parti pris de son confrère, décide de dévoiler ses tentatives d'influence devant le Senex, provoquant un esclandre chez les membres du Collegia qui assistent de loin à la délibération quand il accuse les participants du procès de tout faire pour favoriser Galba. En bon démagogue, il fait une sortie tonitruante et c'est bientôt un début d'émeute qui se déclenche à l'entrée de la Camarilla.

En remerciement de ses services, Varus reçoit l'administration des terrains de chasse de l'Esquilin, et la jouissance d'un refuge pour lui et ses alliés, poursuivant sa voie vers l'édilité.

Decima a démarré sa quête pour remettre en cause les vérités établies et suscité un intérêt renouvelé chez ses supérieurs du Culte des Augures. Silus a lui aussi fait bonne figure auprès de la Legio et, avec Decima, a commencé à suivre la piste de la disparition des prétoriens.

De son côté, ayant toujours été la voix de la modération dans cette affaire, Mercurio est interpellé par Erastes Fulmen dans le désordre de la sortie de l'assemblée. Le magistrat du Collegia l'encourage précipitamment à venir à nouveau le rencontrer sur l'Aventin. Il est sûr qu'ils auront fort à faire avec Carus s'ils veulent maintenir un semblant de cohésion entre les membres les plus ouverts du Senex et les plus mesurés du Collegia...

Quant à Antoninus, il aura fait une entrée fracassante en politique et se sera fait remarquer chez les membres les plus agitateurs des autorités de la Camarilla, tout en s'octroyant un certain soutien populaire. Mais il ne s'est pas fait que des amis dans le Senex pour sa première intervention devant l'assemblée. L'avenir nous dira si sa petite manœuvre sera payante...

Quoiqu'il en soit, la coterie dans son ensemble a désormais fait ses premiers pas dans la Nécropole et ses membres ne sont plus des anonymes. Il leur reste maintenant à consolider leurs nouvelles positions dans la nuit romaine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Procès de Q. Sulpicius Galba   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Procès de Q. Sulpicius Galba
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Campagnes :: Requiem pour Rome :: Res Gestae Propinquorum-
Sauter vers: