Partagez | 
 

 La Maison Merinita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: La Maison Merinita   Dim 23 Jan - 15:36


La Maison Merinita


« Lorsque nous admirons la nature, nous apprécions en fait comment sa beauté
ressemble à celle de l'humanité. Nous admirons un bel arbre, plein de santé, comme nous
admirons un vaillant randonneur de la forêt; nous voyons un visage dans les nuages et
nous émerveillons de ses moues. Nous voyons la nature du monde en termes humains, et
le Peuple Féerique représente simplement ces fantaisies devenues vivantes – l'arbre
devient homme, le nuage devient visage – et les admirer, c'est admirer la vérité
essentielle qui est la fondation de leur existence. Non, je n'ai pas abandonné la nature,
simplement, je la visite désormais grâce à des intermédiaires. »

- Quendalon, premier Primus de la Maison Merinita.

« Tuez le traître ! Tuez l'imposteur ! Tuez le changelin ! »

- Myanar, ancienne Prima de la Maison Merinita.


Provocante, joueuse, secrète, sinistre, tout comme les êtres auxquels elle s'associe, la
Maison Merinita défie toute description concise. Tout comme il n'existe pas deux êtres
féeriques exactement les mêmes, il n'existe pas deux membres de la Maison Merinita qui
se ressemblent tout à fait. Ils apprennent la magie pour étudier et servir les fées, ou peut-
être aussi pour les commander et les asservir. Il n'y a pas de véritable unité ou de structure
dans ce rassemblement de Mages, aucune hiérarchie, juste une collection d'individus
différents, qui partagent quelques Mystères communs. Les Merinita pratiquent la magie, à
laquelle ils sont dévoués mais ils apprécient surtout la nature imprévisible et inspirante
des fées.


Histoire sommaire.

La Maison fut créée lorsque sa fondatrice, Merinita, rejoignit Bonisagus et Trianoma, les
créateurs de l'Ordre d'Hermès. Merinita fit un don magnifique à l'Ordre naissant : elle
démontra sa capacité à lier son âme, son corps et son esprit à celui d'un animal. Ce prodige
est aujourd'hui connu par les mages comme le fameux rituel qui permet de lier un familier.

Après le retrait de Merinita, c'est son meilleur apprenti, Quendalon (« le petit souverain
aveugle »), qui prit le contrôle de la Maison. A la fin du Grand Tribunal de 799, Quendalon
annonça son intention de rendre visite à certaines fées habitant les profondes forêts de
Bohème. Il s'enfonça dans ces terres enchantées et disparut pendant plusieurs années. En
son absence, c'est l'apprentie suivante de Merinita, Myanar, qui héritait du gouvernement
de la Maison. Deux ans plus tard, un étranger se présenta à l'Alliance de Myanar et
annonça être Quendalon, revenu reprendre le contrôle de la Maison. Il ressemblait
effectivement à l'ancien mage, mais il était clair qu'il n'avait plus rien d'humain et ses yeux
avaient été remplacés par deux rubis scintillants. Il expliqua s'être rendu en Arcadia, le
royaume sacré des Fées, échangeant ses yeux humains inutiles contre une nouvelle vision
féerique. Il dit aussi qu'il avait découvert, durant son voyage, de profonds mystères qui
pourraient révolutionner l'Ordre d'Hermès. Il devait, prétendait-il, guider la Maison
Merinita dans une nouvelle direction beaucoup plus excitante, et enseigner à ses
compagnons la sagesse féerique. Mais Myanar refusa de lui céder la place. Elle déclara qu'il
s'agissait d'un imposteur, qu'un changelin essayait d'imiter Quendalon pour s'emparer de
sa Maison.

Le conflit éclata entre les deux factions. Quendalon rassembla de nombreux
partisans, curieux d'apprendre les nouvelles connaissances qu'il leur rapportait. Il fonda
l'Alliance d'Irencilla, près de la forêt féerique où il était entré. Myanar mena un raid contre
l'Alliance mais fut tuée dans la bataille, et Quendalon reprit sa place de Primus. Il expulsa
les partisans de Myanar de la Maison, mais ceux-ci furent finalement accueillis au sein de
la Maison Bjornaer. Quendalon causa encore d'autres ennuis plus tard. Certains racontent
que des fées participaient à la défense de son Alliance et que Tytalus le Fondateur, désirant
défier une puissante reine féerique, se trouvait dans la région. On pense que Myanar lui
aurait sans doute demandé son aide contre Quendalon et que la défaite fut plus serrée
qu'on ne le disait. Quoiqu'il en soit, Myanar morte, Tytalus disparu dans la forêt et on ne le
revit plus jamais. Les membres de la Maison Tytalus ont longtemps soupçonné Quendalon
d'en savoir plus qu'il ne voulait bien le dire sur la disparition de leur fondateur (dont il se
moquait ouvertement au Tribunal) et depuis, les relations entre les Maisons Tytalus et
Merinita sont plus que tendues.

Coutumes

Les Merinita ne présentent pas beaucoup d'unité dans leur façon d'agir. On peut
néanmoins déceler quelques préoccupations qui reviennent souvent chez les membres de
la maison :

La recherche d'Arcadie


Arcadia est la plus haute, la plus pure manifestation du royaume féerique, leur terre sacrée.
Certains Merinita se considèrent comme les experts d'Arcadie. Ils débattent sur la nature
exacte de ce pays enchanteur, les uns pensent qu'il s'agit du véritable paradis, d'autres que
c'est le lieu ultime du rêve ou du temps arrêté. Ils cherchent à se rendre en Arcadie et à en
apprendre les secrets par tous les moyens, répertoriant ses points d'accès, interrogeant
sans cesse les fées sur ce pays de rêve...

Les Gardiens des Mille Légendes

Beaucoup de Merinita cherchent à encourager l'amour des fées, non seulement au sein de
l'Ordre d'Hermès, mais aussi parmi tous les peuples et vulgaires d'Europe. Ils pensent que,
dans le royaume féerique, les choses ne sont finalement que ce que les gens croient qu'elles
sont. La théorie veut que, si quelqu'un invente une histoire, cette histoire deviendra réalité,
soit en Arcadie, soit quelque part dans le monde réel, sous l'influence des fées. Ces mages
pensent que les fées sont immortelles et que, tant qu'on se rappelle et qu'on raconte leurs
histoires, elles ne pourront jamais mourrir. D'autres pensent plutôt qu'en fait, les fées sont
les créatrices de toutes les histoires de légendes, qui sont vraiment arrivées à un certain
moment du passé, ou arriveront un jour, dans le futur... Dans tous les cas, les contes sont
très importants pour ceux qui s'intéressent aux êtres féeriques. Quelques Merinita ont
fondé les Gardiens des Mille Légendes, qui travaillent à récolter, cataloguer et distribuer
les plus grandes histoires de tous les temps, pour que les fées et leurs merveilles soient
éternelles, et qu'eux mêmes, peut-être, atteignent l'immortalité à travers la légende. Ils
voyagent beaucoup et ont déjà achevé le grand Livre des Mille et une Nuits, là-bas en
Orient, et poursuivent leur travail plus près de chez nous.

Quelques détails...

Symbole de la Maison Merinita : un grand chêne entouré d'un cercle.

Domus Magna (= « capitale ») : Irencilla, dans le Tribunal du Rhin, au sein des grandes
forêts féeriques de Bohême, fondée par Quendalon.

Primus actuel (= « chef de la Maison ») : Handri, un homme très secret qui ne partage ses
plans qu'avec ses plus proches conseillers, ses hommes de confiance.

Devise : NATURA VERITAS UNICA ( « La Nature est la seule vérité »). Beaucoup de
Merinita interprétent cette devise comme faisant référence à la nature profonde des choses
et des gens, plutôt qu'à la nature en tant que lieu.

La plupart des Merinita ne sont pas vraiment du genre à garder des archives bien
organisées contenant l'Histoire de leur Maison. En revanche, ils adorent tous les contes et
les légendes ; et certaines histoires, concernant la Fondatrice ou certains de leurs mages
célèbres sont toujours racontées avec beaucoup d'enthousiasme. Par exemple, une de ces
légendes très appréciées raconte que Quendalon portait toujours une épaisse cape avec un
capuchon qui couvrait ses yeux, et de nombreux Merinita aiment adopter cette tenue pour
les occasions, en suivant son modèle...
Revenir en haut Aller en bas
 
La Maison Merinita
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Campagnes :: Archives :: Europe Mythique-
Sauter vers: