Partagez | 
 

 La Prise de l'Emporium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2899
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: La Prise de l'Emporium   Mer 27 Déc - 16:05

Avec la nomination officielle de Lucius Antoninus entre les mains, les vampires de l'Esquilin s'installent dans leur nouveau domaine.

Accompagné d'un contingent de la Legio, ils prennent possession du Theatrum Marcellus, lieu d'audience traditionnel de l'édile de l'Emporium et point stratégique idéal pour la surveillance du quartier et de ses accès.

Les nouveaux tenanciers rencontrent les membres du Collegia qui géraient jusqu'ici les trafics du port au nom de Flavonius Calvus. Certains se montrent plus coopératifs que d'autres... Le responsable de la gestion des entrepôts, en particulier, un Daeva du nom de Mercator, laisse bien entendre qu'il ne laissera pas échapper le contrôle de ses affaires si facilement. Et, soutenu qu'il est par les hommes de main du Portique des Minuties, il pourrait bien avoir les moyens de ses ambitions...

Cet état de fait ne désarçonne pas la coterie, qui entreprend également de mettre un peu d'ordre dans les affaires d'Ostie en passant un accord définitif avec la tribu des Magistri Ferrorum. Celui-ci permettra de faire cesser les déprédations sur la Via Ostiensis, un premier succès qui sera mis à leur crédit au Senex. En geste de bonne volonté supplémentaire, ils promettent de livrer à Alcidius le Mekhet Classis, âme damnée de Corbulo à Ostie, responsable des sévices infligés aux lupins. Grâce aux talents pour le subterfuge de nos édiles et aux prouesses martiales de Silus, le gaillard est capturé presque sans coup férir et condamné à un sort peu enviable. En échange, les lupins acceptent de plus de régler pour eux le problème posé par le comes sacrarum largitionum. Ou comment faire d'une pierre deux coups.

Voici donc que l'influence d'un Corbulo sur les affaires interlopes de Rome, qui hier encore paraissait inaltérable, s'effrite quelque peu.

Accipe quam primum, brevis est occasio lucri.

_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
 
La Prise de l'Emporium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Campagnes :: Requiem pour Rome :: Res Gestae Propinquorum-
Sauter vers: