Partagez | 
 

 La Maison Bjornaer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: La Maison Bjornaer   Sam 1 Déc - 15:27

Histoire de la Maison Bjornaer

L'enfance de notre Maison est maintenant terminée. Nous sommes nés dans l'obscurité, sevrés dans les étendues sauvages, chancelant dans l'ombre de nos pères. Aujourd'hui, il est temps pour nous d'aller de l'avant et d'expérimenter la pleine lumière de l'Ordre d'Hermès. Aujourd'hui, il est temps pour nous d'honorer la mémoire de nos ancêtres en vivant nos propres vies, emplis de la sagesse que nous avons acquise – et que nous acquérons encore chaque jour – par leur exemple. Aujourd'hui, est le jour où nous nous levons, fiers, en tant qu'héritiers, en tant qu'adultes, en tant que Mages.

-- Primus Salmo, s'adressant au
Conseil en 1023.

Au cours des quatre siècles et demi d'existence de l'Ordre, la Maison Bjornaer a changé substantiellement, dans son comportement, dans sa politique et dans sa pratique de la magie. Changeformes primitifs puis défenseurs sauvages de la nature, enfin membres complets de l'Ordre d'Hermès, ces changements brutaux ont laissé sur la Maison des cicatrices qui sont encore apparentes aujourd'hui. Pour comprendre pleinement les mages Bjornaers, il faut comprendre leur histoire. Et ce n'est pas un hasard si la majeure partie de cette histoire est voilée de mystère : la Maison Bjornaer ne souhaite pas que les autres la comprennent.

Bjornaer, la Fondatrice.

Comme dans la plupart des Mystères, l'histoire de la fondatrice de la Maison Bjornaer tient autant de la légende que de l'Histoire. Elle appartenait à une tribu survivante du peuple Gothique, qui occupa jadis toute l'Allemagne du Nord-Est. Son nom était en fait Birna, qui signifiait Elle-Ours dans le langage de sa tribu. En tant qu'Initiée d'un culte de sorcières, Birna reçu la visite d'un ancêtre qui prit la forme d'un esprit-ours. Il lui expliqua que les sorcières de son culte asservissaient les esprits-ancêtres à l'aide de magie maléfique, et convainquit Birna d'essayer de trouver un moyen de briser le pouvoir du culte. Birna fit semblant d'être magiquement faible, tandis qu'elle apprenait les secrets de sa tradition. Elle était ridiculisée par les autres sorcières à cause de ses maigres pouvoirs, et son aversion pour elles s'accrut quotidiennement.
Lorsque la nouvelle d'une sorcière voyageuse parvint aux oreilles de la tribu, les supérieures de Birna envoyèrent naturellement leur membre la plus dispensable pour lui faire face. Toutefois, cette « sorcière », appelée Trianoma, dit à Birna qu'une nouvelle société magique se constituait, au sein de laquelle elle pourrait être accueillie et serait traitée en égale, et qu'on lui enseignerait une forme de magie qui surpasserait celle des sorcières qui la dédaignaient. Birna accepta rapidement de rejoindre l'Ordre naissant, mais conseilla à Trianoma de ne pas continuer ses recherches vers le Nord germanique, car les sorcières qui s'y trouvaient étaient à la fois hostiles et de peu de considération. Cette petite revanche interdit à son ancienne tradition de rejoindre l'Ordre, et les sorcières supposèrent que Birna avait été tuée, et ne la regrettèrent pas.

La fondation de la Maison Bjornaer.

La tradition d'origine de Birna utilisait la métamorphose et les transes extatiques, tandis que celle de Bonisagus se basait sur
une interprétation classique de la philosophie naturelle. Il fut dès lors nécessaire à Birna de revoir entièrement son point de vue sur le monde, pour être à même de comprendre cette nouvelle forme de magie. Toutefois, Merinita se révéla être un aimable et patient mentor et elles devinrent comme des soeurs. Grâce à son aide, Birna réussit à surmonter ses faiblesses et au fil du temps, elle devint l'égale des autres Fondateurs. Birna parlait de sa forme d'ours, conférée par ses ancêtres, comme à « la bête de son coeur », et Bonisagus fut toujours frustré que sa théorie magique soit incapable de percer
le « déguisement » d'ours de Birna. Birna réalisa qu'il était possible que d'autres individus possédant le Don entre aussi en
communion avec leur propre forme ancestrale. Utilisant ses connaissances des rites magiques tribaux, et celles de Merinita
en matière de Mystères païens, les deux magiciennes élaborèrent le Rituel des Douze Ans pour faire permettre d'éveiller cette capacité latente chez ceux qui la possédaient.

Birna choisissait ses apprentis uniquement parmi les tribus germaniques. Elle les initiait à la Bête de Coeur autant qu'à la magie hermétique et ses plus vieux apprentis participaient à l'éducation des plus jeunes, comme Bonisagus et Merinita l'avait fait pour elle. Midusulf et Maruhs venaient de sa propre tribu; Midusulf signifie littérallement « loup des prairies » en Gothique ancien, tandis que Mahrus signifie « étalon ». Alors que son troisième apprenti se révéla être un espion du culte des sorcières, Birna traqua le traître qui périt sous ses crocs; dès lors, elle redirigea son attention vers d'autres tribus germaniques.

Ilfetu (Cygne) venait de Frise, tandis que Wilkis (Loup) et Arelie (Aigle) venaient d'une tribu Prussienne. Finalement, Sirnas (Cerf) vint de la côte de la Baltique. Seul Ilfetu apprit le Rituel des Douze Ans de son maître, et la Maison se réunissait régulièrement pour former de nouveaux apprentis au foyer définitif de Birna, l'Alliance de Crintera. A l'une de ces Assemblées, en 831, l'aieule Birna, alors agée de plus d'un siècle, donna quelques ultimes instructions à sa Maison et disparut sous la forme d'une immense ourse.

Les six enfants de Birna continuèrent à recruter desapprentis dans les tribus germaniques,comme l'avait fait leur mater. A cause decette prédominance de « barbares païens » parmi les barns Bjornaer(1), la Maison gagna rapidement une réputation de sauvagerie dont elle essaye toujours de se débarrasser aujourd'hui.

(1. « Enfants de Birna », Bjornaer signifie en fait « de Birna » et les membres de la Maison ne l'utilisent que comme un adjectif, jamais comme un nom. Le reste de l'Ordre ignore ce sens et le véritable nom de la Fondatrice. )

L'objectif de beaucoup de ses membres étaient de ralentir l'invasion des vulgaires et du divin dans les espaces naturels. Birna avait enseigné à ses apprentis que la nature sauvage retenait un puissant secret magique, un secret dont on pouvait faire l'expérience, mais qu'on nepouvait jamais apprivoiser. Le sol resté vierge du soc de la charrue, la rivière jamais fendue par la proue d'un bateau, la forêt qui n'a encore jamais souffert la morsure de la hache; ces choses étaient sacrées pour les Enfants de Birna.
Les Premières Années de la Maison

Dans les premiers jours de l'Ordre, une dispute déchira la Maison Merinita. Deux Magi de cette Maison s'affrontèrent pour décider de la direction future à donner à la Maison. Lorsque la bataille prit fin, les perdants furent accueillis au sein de la
Maison Bjornaer. Ils furent initiés au Mystère de la Maison, et malgré leurs différences philosphiques, chaleureusement acceptés par les autres membres, en souvenir de l'amitié qui liait leurs Fondatrices respectives.

Alors que les populations humaines étaient en plein expansion et que les forêts disparaissaient un peu partout en Europe,
la Maison Bjornaer tenta de contrer la vague des invasions vulgaires – et la plupart des Bjornaers ne voyaient rien de mal à utiliser des moyens extrêmes et violents (comme massacrer des paysans) dans ce combat pour maintenir l'humanité à l'intérieur des murs de ces villes. Beaucoup de légendes à propos de créatures ravageuses, capables de marcher à la fois comme des hommes et des bêtes terrifiantes, datent de cette époque. Au dixième siècle, un Bjornaer nommé Hérisson se rendit compte que cette attitude était contre-productive : les humains détruisent se dont ils ont peur. Il essaya de convaincre les autres membres du bien fondé de son opinion, mais ils lui rirent au nez, et il devint un sujet de moquerie au sein de la Maison.

La Guerre du Schisme.

A l'Assemblée des Douze Ans de 999, on souleva la question du danger d'une fragmentation de l'Ordre due à la guerre civile. Les Maisons non-Latines de Diedne, Ex Miscellanea et Bjornaer semblaient particulièrement en danger, puisque les Maisons Romaines traditionnelles s'alliaient et attaquaient ouvertement les mages des traditions « primitives » avec un flagrant mépris pour le Serment d'Hermès. Les Bjornaer devinrent paranoiaques et s'isolèrent, beaucoup d'entre eux se réfugiant à Crintera. Lorsque l'attaque totale contre les Diedne eu lieu en 1004, certaines Maison Romaines (en particulier les « Lignées Pures » comme aiment à s'appeler eux-mêmes les Bonisagus, Guernicus, Mercere et Tremere) craignirent que les Bjornaers ne viennent soutenir la Maison Diedne. Mais en fait, on ne revit aucun d'entre eux pendant près de quinze ans, jusqu'à ce que la Guerre du Schisme prenne bel et bien fin.

Lorsque la Maison Bjornaer émergea de Crintera, elle était menée par le Primus Salmo, un descendant d'Ilfetu. Il avait une
vision claire de l'avenir de sa Maison, dont l'objectif principal était de mieux s'intégrer au sein des Maisons Latines de l'Ordre. Sous sa conduite, les Bjornaers firent profil bas et s'efforcèrent de correspondre mieux au stéréotype standard du mage hermétique, pour éviter de devenir la cible d'une nouvelle Guerre du Schisme. Bien qu'elle conserve une structure tribale datant de ses origines, la plupart des membres de la Maison sont aujourd'hui aussi civilisés et cultivés que les autres mages de l'Ordre.

Une autre conséquence de la Guerre du Schisme fut la popularité grandissante des enseignements de Hérisson à propos des
tentatives d'harmonisation des relations avec les vulgaires, et de l'apprentissage aux populations de la valeur sacrée de la nature plutôt que la lutte pure et simple. Ces notions étaient surtout attirantes pour les Bjornaers post-Schisme car elles attiraient moins l'attention des Quaesitores. Les membres plus traditionnels de la Maison se donnèrent le nom de
« Sauvages » en réponse à ces nouveaux « Harmonistes ». Les deux factions existent toujours au sein de la Maison et son aujourd'hui de force équivalente.

Evénements Récents.


L'événement le plus notable dans l'histoire récente de la Maison est l'invasion de l'île de Rügen par le roi du Danemark Valdimar Ier. Bien que Crintera elle-même était en sécurité au sein de son regio, beaucoup de Bjornaers craignaient que le développement des colons chrétiens menace son aura. Ils firent donc appel à la fois au Tribunal du Rhin et au Grand Tribunal mais, à chaque fois, leurs doléances tombèrent dans les oreilles de sourds. Cinquante ans après, nombre de Bjornaers entretiennent toujours un fort ressentiment envers cet Ordre qui –une fois encore -- les a laissé tomber lorsqu'ils avaient le plus besoin de lui.

_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Re: La Maison Bjornaer   Mar 4 Déc - 12:56

La Maison Bjornaer est actuellement séparée en deux factions aux visions divergentes : les Harmonistes et les Sylvatistes. Toutesdeux souhaitent protéger les étendues sauvages de l'influence vulgaire,mais elles sont en désaccord sur la manière d'y parvenir.

- Les Harmonistes pensent qu'il est préférable d'éduquer les vulgaires à vivre en communion avec la nature.
- Les Sylvatistes pensent que les vulgaires n'ont rien à faire dans les forêts et que ceux qui y pénètrent devraient en ressortir avec la frousse de leur vie, pour ne jamais oser y revenir.

Le Clan

La Maison Bjornaer est divisée en six clans, d'après les apprentis de Birna, chacun penchant vers l'une ou l'autre de ces inclinations.

- Arelie : "Souviens-toi". Harmoniste. Érudits et historiens de la Maison, les plus ressemblants aux Maison latines "civilisées". Étudient et consignes les faits des Ancêtres (les esprits animaux à l'origine de tout être, qui se manifeste dans la bête de coeur de ceux qui savent les écouter.)

- Ilfetu : "Enseigne". Sylvatiste. Mystiques et prêtres de la Maison, en charge des rites et traditions, sorte de "chamans" tribaux.

- Marhu : "Lutte". Sylvatiste. Héros de la Maison, vivant selon leur passions déchainées, guerriers.

- Midusulf : "Mène". Sylvatiste. Clan du plus ancien apprenti de Birna. Maîtres incontestés du Mystère de la Bête de Cœur. Leaders naturels de la Maison.

- Sirnas : "Protège". Harmoniste. Loyaux, protecteurs de tous les Bjornaers. Les plus actifs des Harmonistes, car ils pensent
que c'est la seule voie de salut pour la Maison. Craignent l'hostilité des Maisons latines et une nouvelle Guerre du Schisme.

- Wilkis : "Nourris". Harmoniste. Se consacre au bien de la Maison dans son ensemble, en renonçant à être représentés au Conseil de Crintera. Dévoués à servir l'intérêt commun.

Chacun des clans fait suivre une séquence de trois initiations à ses membres.

Le Sept

Le sept est un regroupement informel de Bjornaers descendants d'un ancêtre commun et appartenant au même clan. Ils partagent souvent la même Bête de Coeur. Ils comptent généralement 3-4 membres. Sorte de famille interne à la Maison, à taille plus intime que le clan.

Le Nom

Les Bjornaers attachent une importance particulière aux noms. Le terme Bjornaer lui-même signifie "de la lignée de Birna" et les membres de la Maison l'adopte souvent comme nom de famille. Au moment d'éveiller leur Bête de Cœur, il choisisse souvent le nom de cet animal, en latin ou dans leur langue natale, comme prénom. Ainsi, un de leurs mages s’appellera Wolf Bjornaer ou Ursus Bjornaer (et non pas de Bjornaer, comme les appelle les mages des autres Maisons.) Au cours de leur carrière, les Bjornaers adoptent souvent aussi des surnoms, représentant leurs exploits, mésaventures ou particularité physiques. Ils attachent aussi l'adjectif désignant leur clan à leur nom (Areleins, Ilfetwis, Maruhis, Midusulfis, Sirnaus, Wilkjis).

Ainsi, le nom complet d'un mage pourra être : Ursus Bjornaer Midusulfis Grandes-Mains le Décapiteur. (bon, ou mieux que ça :p)

Mystères

Atouts mineurs initiés par la Maison pouvant être choisis à la création :

- Theriomorphie : ce mystère permet au Bjornaer de faire adopter à sa forme humaine une qualité de sa Bête de Cœur, pendant un certain temps (jet Bête de Coeur), s'accompagnant d'une particularité physique. Par exemple, la forme humaine bénéficie de l'ouïe aiguisée du loup, en échange de grandes oreilles poilues. Vice correspondant : défiguré ou odeur sauvage.

- Magie sensorielle : ce mystère permet au Bjornaer de concevoir des sorts utilisant des portées propres à sa bête, lui permettant de "diffuser" ses sorts via son cri, son odeur, etc. A compenser avec un vice mineur au choix.

La Bête intérieure : mystères majeurs de la Bête de Cœur (à titre informatif).
- Epitome : forme parfaite de la bête.
- Chimera : la bête devient une chimère.
- Anima : la bête devient un élémentaire ou une forme spirituelle.
Une fois la Bête Intérieure éveillée, le Bjornaer peut encore la perfectionner par l'initiation.

Vertus propre à la Maison :

- Sang Mythique (Birna) :
Majeur.
Focus magique mineur en créatures légendaires (animaux possédant un Might).
Pouvoir "Forme de la Bête (tempérament)".
Trait de personnalité : paresseux, indolent. Telle l'ourse de Birna.
Leur bête de cœur est évidemment censée être l'ours.

- Odorat aiguisé : mineur. bonus de 3 à la perception via l'odeur (utile pour les Bêtes).
- Chef de meute : mineur. bonus aux jets quand en situation de commandement.
- Langue déliée : mineur. permet de parler sous forme animale.

Sort : Forme de la Bête (Tempérament) MuAn 20. Ce sort octroie des bonus de caractéristiques et aux jets en fonction du tempérament de la Bête de Cœur (Sanguine, Colérique, Mélancolique, Phlegmatique). Le sort perdure jusqu'à expiration, même si le lanceur reprend sa forme humaine.



_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
 
La Maison Bjornaer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Campagnes :: Archives :: Europe Mythique-
Sauter vers: