Partagez | 
 

 Coutumes Hermétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2855
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Coutumes Hermétiques   Lun 28 Jan - 16:30

La culture hermétique du Tribunal de Transylvanie est bien sûr grandement marquée par la domination politique de la Maison Tremere. L'organisation du Tribunal a donc été modelée suivant l'idéologie particulière des magiciens noirs. Néanmoins, l'événement qui a eu le plus d'impact sur la structure légale actuelle du Tribunal est aussi, paradoxalement, l'épisode le plus sombre de l'histoire des Tremere.

Après la Fracture (The Sundering), la Maison Tremere a du donner des garanties à ses Sodales, les assurant qu'elle n'essayerait plus de prendre le contrôle de l'ensemble de l'Ordre.

Pour rappel, la Fracture est cet épisode qui se déroule au temps où Tremere lui-même a étendu son influence politique dans l'ensemble des Tribunaux de l'Ordre d'Hermès. A cette époque, le dernier des Fondateurs est en passe de devenir le seigneur incontesté de l'Ordre tout entier. Une conjuration de mages inconnus (selon certaines rumeurs, originaires de l'alliance thébaine Hedyosmos) lance alors une attaque contre les principaux lieutenants de Tremere, qui leur laisse l'esprit brisé. Ce raid fait s'écrouler l'emprise politique des Tremere et pousse le Fondateur lui-même a se retirer de la vie publique. Tremere disparut définitivement peu de temps après cet événement.

Après la Fracture, donc, l'Ordre imposa aux Tremere de ne jamais plus établir plus de cinq alliances dans le Tribunal de Transylvanie, afin d'empêcher son pouvoir militaire et politique de grandir de manière démesurée. Depuis le temps, les Tremere auraient pu renégocier ces conditions avec le reste de l'Ordre, mais ils ont décidé de s'en accommoder, afin de ne pas inquiéter inutilement leurs Sodales bien-aimés.

C'est ainsi que le Tribunal de Transylvanie compte en tout et pour tout cinq alliances, fixées et immuables depuis l'époque de la Fracture. Mais ces alliances ne correspondent pas, en fait, aux lieux physiques d'habitations des mages. Elles représentent uniquement le contrat passé par les mages entre-eux et envers le Tribunal dans lequel ils résident ; le sens originel du mot "alliance", en somme. En Transylvanie, les sites de résidences des mages sont appelés oppida, c'est à dire "camps retranchés".

Les cinq alliances de Transylvanie

Chaque mage résidant dans le Tribunal appartient à l'une de ces alliances, complètement indépendante de l'oppidum dans lequel il vit effectivement. L'appartenance à une alliance spécifique détermine un contrat, que les Tremere nomment Privilège qui établi le statut social, les droits et les devoirs du mage envers le Tribunal.

(Chaque Privilège contient une liste précise de droits et d'interdictions en fonction de l'alliance à laquelle appartient le mage. Je ne les indique pas en détail, c'est assez long. A la place, je me contente d'un petit résumé du style de statut qu'offre chaque Privilège et des mages à qui il s'adresse plus spécifiquement...)

Asclepius et le Privilège des Coloni

Après la Fracture, Tremere maintint l'intégrité du Tribunal en offrant des concessions aux dirigeants des autres alliances. Ce privilège représente cet héritage. Les membres de cette alliance élisent chaque année un chef qui est reçu à Coeris et reçoit des Tremere un paiement en compensation des événements ayant précédés la Fracture. En dehors de cette fonction rituelle et traditionnelle, la position du dirigeant est purement honorifique. Le paiement offert par les Tremere inclut : 16 pions de Vis, 3 livres d'or pur, 6 livres choisis, copiés dans une bibliothèque spécifique, un dîner luxueux et quelques autres marques d'estime mineures.

Les membres d'Asclepius sont des coloni, des colons. Ce sont le plus souvent de jeunes mages originaires d'autres Tribunaux, invités en Transylvanie afin de contribuer à exploiter les ressources des zones encore inexplorées du Tribunal. Chaque colon négocie individuellement avec le Praeco la proportion des ressources en question qu'il pourra garder pour lui-même. Au delà de ce point, les coloni sont parmi les mages qui possèdent le moins de droits (mais aussi le moins de devoirs) dans le Tribunal.

Coeris et le Privilège des Civitates

Coeris est en fait la seule alliance qui corresponde aussi à un lieu. Un membre de Coeris est un cives, un citoyen du Tribunal. Tous les Tremere sont automatiquement citoyens et membres de Coeris. Ce Privilège est parfois accordé à des mages originaires d'autres Maisons, un signe de haute estime dans le Tribunal. Les civitates ont accès aux mêmes ressources que n'importe quel autre mage de Tremere en fonction de leur rang. La Maison Tremere étant une lignée pure, il est nécessaire d'y avoir été apprenti afin de la rejoindre. Toutefois, devenir citoyen du Tribunal de Transylvanie fait de facto d'un mage un Tremere, possédant exactement les mêmes privilèges et étant considéré de la même façon que tous les autres mage de la Maison.

Domostron et le Privilège des Socii

Un socius ou allié est un mage appartenant à un groupe que la Maison Tremere considère comme un de ses alliés naturels. Ceux sur qui elle se repose pour administrer le Tribunal (et l'Ordre en général). Il s'agit, principalement, des Mercere, des Quaesitors et des hoplites. Tous les mages du Tribunal qui occupent un de ces rôles possèdent ce Privilège. Les alliés ont des droits très larges dans le Tribunal de Transylvanie. Sous bien des aspects, ils sont considérés de la même façon que des Tremere. Ils peuvent, notamment, fonder leur propre oppidum.

Diodorus et le Privilège des Hospites

Cette alliance était constituée, à l'origine, par la Lignée de Muj, un mage féerique dont les descendants forment de nos jours une étrange petite secte au sein de la Maison Tremere. Un invité du Tribunal, l'hospes est un mage dont la venue en Transylvanie a été demandée afin qu'il puisse fournir au Tribunal une expertise particulière. La plupart d'entre eux vit dans l'oppidum de Lycaneon. Les invités sont souvent des mages de Merinita ou de Verditius, ou d'un autre Mystère, qui mettent leurs compétences singulières à disposition du Tribunal. Les hospites ont peu de droits, mais ils sont grassement payés en échange de leurs services.

Trajian de Merinita appartient à cette alliance. Si votre perso possède des compétences spécifiques, qui pourraient intéresser les Tremere, il pourrait négocier son appartenance à cette alliance. Autrement, il se retrouvera surement simple colonus.

Pannonia et le Privilège des Foederati

Les fédérés sont à l'origine des mages appartenant à une alliance située en bordure du Tribunal et qui ont demandé à rejoindre le Tribunal de Transylvanie afin de bénéficier de son assistance, de ses ressources et de sa protection. Les foederati possèdent le plus souvent un Privilège négocié individuellement, au cas par cas. En échange de pouvoir conserver leurs coutumes d'origine, ils se voient généralement octroyé peu de droits politiques dans le Tribunal.

Les Nouveaux établissements

D'une manière générale, seuls les civitates et socii ont le droit de fonder de nouveaux oppida. Une autre règle impose également que chaque oppidum contienne au minimum deux mages, parmi lesquels au moins un citoyen. La faction en minorité dans chaque camp retranché (citoyens/non-citoyens, c-à-d, Tremere/non-Tremere) possède pour la représenter un édile, chargé d'assurer que les droits de la minorité sont respectés. Ce mage a un droit d'audience direct auprès du senior Quaesitor du Tribunal et du Praeco, mais pas d'autres devoirs particuliers.

(Dans votre cas, cela signifierait que, vu que vous n'avez pas de mage Tremere, il faudrait qu'il y ait un édile Tremere résidant dans votre camp. A la place, on s'est dit avec Coraline qu'elle aurait pu user de l'influence de Venator afin de devenir citoyenne du Tribunal. Zaharia sera donc à la fois cives, Praeco et édile de votre oppidum. Ça, c'est la belle mentalité Tremere, ça ! Wink)

Le Praeco

En Transylvanie, le Praeco n'est pas le mage le plus âgé, mais un mage élu démocratiquement par le Tribunal. Cela signifie qu'il s'agit toujours d'un mage qui satisfait les Tremere. Dans ce Tribunal, on ne devient pas Praeco si on est pas apprécié par la Prima de Tremere et on ne le reste pas longtemps non plus, si on lui déplaît. D'un autre côté, le Praeco du Tribunal n'est pas forcément un mage de la Maison (actuellement il l'est, mais ça peut changer) et il possède aussi beaucoup plus de pouvoirs que dans les autres Tribunaux. Il a notamment pour prérogative la possibilité de lever des taxes dans le Tribunal, pour financer un projet particulier ou secourir un oppidum sinistré. Dans le Tribunal de Transylvanie, pas question de travailler chacun dans son soin sans se soucier des autres : les Tremere ont centralisé tout ça !

Les Oppida

Un petit tour d'horizon des principaux "camps retranchés" existant actuellement dans le Tribunal.

- Coeris : la célèbre Domus Magna des magiciens noirs. Située dans la partie septentrionale des Carpates. Je vous laisse la surprise pour quand vous aurez l'occasion de la visiter... Bien évidemment, il s'agit d'un oppidum balèèèze ! Mentionnons aussi que les auteurs d'ArM5 ont réussi à y inclure un PNJ encore plus gros-bill que le fameux Philippus Grosbillus, en la personne de Monica Ierne, Légat de la Maison Tremere.

- Laniena : cet oppidum se trouve en Hongrie et est peuplé par les Fectores : des mages (mais aussi des sorciers parallèles) qui se spécialisent dans la traque et la destruction de créatures sauvages, magiques ou féeriques (notamment les créatures vampiriques.)

- Evredika : situé dans les montagnes bulgares, cet oppidum est occupé par des membres Ex Miscellanea du Culte d'Orphée.

- Seuthopolis : une ancienne ville fortifiée romaine, à la frontière entre les Tribunaux de Transylvanie et de Thèbes. Il s'agit du quartier général des Quaesitors et Hoplites du Tribunal. C'est aussi un camp archéologique, dévoué à la découverte des trésors de la Vallée des Rois Thraces. C'est aussi ici qu'ont lieu les réunions du Tribunal.

- Tablinium : un musée hermétique, possédant des collections en tout genre et organisant une variété d'expositions accessibles au public ou non.

- Histria : situé à l'extrémité ouest du Tribunal, en territoire slave, il s'agit de la porte d'entrée occidentale du Tribunal. L'oppidum est séparé en deux sites. Ses membres sont avant tout des diplomates, généralement chargés des relations avec les mages extérieurs. C'est aussi le quartier général des Toques Rouges de Transylvanie.

- Lycaneon : cet oppidum est situé sur la montagne boisée des Carpates dominée par les loups blancs dont les Tremere font leurs familiers de prédilection. Lycaneon occupe le site originel Coeris (déplacée après la Fracture) et a donc été fondé par Tremere lui-même, pour en faire son "trône depuis lequel régner sur le monde"... Ce camp est une forteresse démesurée, installée dans une montagne évidée à l'aide de puissants rituels de Terram, à l'architecture et à la décoration grandiose ; une image en réalité peu appréciée par la Maison Tremere actuelle. Lycaneon est aujourd'hui consacrée au développement, à la fabrication et au stockage des ressources de la Maison. Cet oppidum gigantesque peut accueillir jusqu'à 32 magi et leurs laboratoires ! En temps de guerre, l'intégralité du Tribunal peut y trouver refuge en cas de besoin. (Et, non, c'est même pas la Domus Magna :p ).

- Scholomance : une école magique, située dans un regio, au milieu, elle aussi, des montagnes des Carpates. Cet oppidum est la source d'une légende de Transylvanie, à propos d'une tour apparaissant sur une falaise, uniquement pendant les soirs de tempête, et dans laquelle le Diable lui-même enseignait à un groupe de 10 élèves triés sur le volet les arcanes de la magie noire. La tour existait avant que les Tremere n'en prennent le contrôle.

- Kezdö Vàlasz : cet oppidum n'est pas un camp fixe, mais itinérant, chargé d'être la première réponse à toute menace se manifestant dans le Tribunal. Ses membres s'engagent à cesser toutes leurs activités et à agir immédiatement en cas d'alerte ou d'appel à l'aide d'autres mages du Tribunal. Les mages de Kezdö Vàlasz maintiennent en permanence au moins deux forts construits à des endroits stratégiques du Tribunal, construits à l'aide de Tabulae fournies par Lycaneon. Chaque année, les mages se déplacent vers la zone du Tribunal la plus propice à être sujettes à des troubles, abandonnant leurs anciens forts, qu'ils peuvent éventuellement retourner occuper par après. Tous les mages qui se dévouent à cet oppidum reçoivent automatiquement le statut de cives (qu'ils peuvent toutefois perdre s'ils quittent leur fonction...) Actuellement, tous les membres de Kezdö Valàsz appartiennent à la Maison Tremere, sauf un, Bjornaer.

En plus des oppida traditionnels, les Tremere ont aussi établis un réseau d'abris permettant aux mages de voyager de manière plus sécurisée dans les régions souvent dangereuses du Tribunal. Ces abris portent le nom de zenodochia et sont en fait de petits hôpitaux équipés de toute une série d'enchantements et d'objets permettant à un mage blessé de récupérer au plus vite. Ils sont censés être accessibles en une journée depuis n'importe quelle zone du Tribunal (en tout cas dans les régions les plus dangereuses). Laisser un zenodochium dans un état dégradé est considéré comme un Crime Majeur dans le Tribunal.

Les Mercere possèdent aussi leur réseau de relais, comme dans chaque Tribunal, appelés mansiones. La Maison Tremere veille à ce qu'ils soient entretenus et fournis le mieux possible.

Voilà, voilà. Vous avez donc choisi, je vous le rappelle, de jouer des "anti-Tremere" dans le Tribunal de Transylvanie. Ça va chauffer pour vos p'tites faces... Wink Razz Twisted Evil

_________________
SPQR


Dernière édition par Aidôneus Stygeros le Mar 29 Jan - 12:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Susurrio
Kosmokrator
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: Coutumes Hermétiques   Lun 28 Jan - 19:26

Très encourageant ce MJ, je m'y sent déjà chez moi. hihi
Revenir en haut Aller en bas
Discremen
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Coutumes Hermétiques   Lun 28 Jan - 22:00

Chez soi... chez soi... J'ai plutôt l'impression qu'on va vouloir me dégager de mon nouveau domicile.

Et puis cette histoire de diable qui vient pendant les orages ne va pas arranger mes troubles lors de ces conditions climatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coutumes Hermétiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coutumes Hermétiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Campagnes :: Archives :: Sagas :: Exilio Ardeal :: Transylvania-
Sauter vers: