Partagez | 
 

 Seconde embûche : le Grand Sabbat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2868
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Seconde embûche : le Grand Sabbat   Mer 24 Avr - 14:45

Le soleil pâle de l'automne disparaît lentement à l'horizon et le silence enveloppe doucement la forêt de Covasna ; l'Arbre referme ses branches protectrices sur le sommeil paisible des mages ; les derniers chants d'oiseaux et les cris des petites créatures des ramures s'éteignent pour laisser la place à la torpeur régénératrice de la nuit.

Au pied de l'Arbre, cependant, des silhouettes furtives s'agitent et quittent subrepticement la sécurité de l'Aegis du Foyer : une nuit d'excitation et de merveilles commence pour la Tribu de l'alliance, car Uzana, leur matriarche, a convoqué une célébration au monticule de pierres !

Réunis dans la clairière, autour de l'antique monolithe, les Grogs sont absorbés par les danses rituelles de la sorcière, plongés en transe par les flammèches colorées du brasier et enivrés par les fumées odorantes qui s'échappent du chaudron. Progressivement, une ombre se dessine dans la brume environnante et l'image d'Aschlaranda, la Grande Mère du culte de Zalmoxis, leur apparait. Elle leur annonce l'assemblée d'un Grand Sabbat, dans l'ancien sanctuaire au fond des bois, qui portera un coup final à l'influence corruptrice du Cadran, qui prive les Valaques de leur pouvoir sur la forêt. Les Grogs ont été choisis pour préparer la cérémonie et veiller à la sécurité des lieux avant l'arrivée de tous les participants. Elle laisse alors la place à un invité de marque : l'Errant lui-même se manifeste dans les vapeurs du chaudron et promet à ses fidèles qu'il a entendu leur appel et leur donnera la force de reprendre le contrôle de leur destinée, de mettre fin à l'oppression qu'ils subissent depuis si longtemps.

Impressionnée par ces nouvelles, de retour à la clairière de l'Arbre, la petite Tribu est néanmoins partagée sur la conduite à suivre. Gabor et Oana pensent qu'il faudrait prévenir les mages, au moins la Toque Rouge Zaharia -- en qui ils ont confiance -- de ce qui se prépare. Iancu, le guide chargé de conduire le groupe au sanctuaire, Aylin et l'enfant sauvage sont plus hésitants. Ce sont finalement les premiers qui l'emportent et Zaharia est mise au courant des plans du culte.

L’Édile réveille donc les autres mages au milieu de la nuit et les réunit -- au grand déplaisir d'Atrion, qui montre toujours une mauvaise volonté digne des Tytalus -- pour un conseil exceptionnel. Il est décidé que Zaharia et Solis offriront leur protection à la tribu pour leur trajet périlleux à travers la forêt,
tandis que Cu'Chulainn et Atrion les suivront discrètement, sous couvert d'invisibilité.

***
De retour à l'auberge pour goûter quelque repos, Cu'Chulainn est à nouveau réveillé, quelques heures plus tard, par l'arrivée d'un groupe de baladins dans son établissement. Il s'agit en fait d'une escouade de Toques Rouges, qui travaillent généralement en bande, dans ce Tribunal, conformément à un arrangement avec les Tremere, qui étendent les privilèges des Mercere à leurs familles et même à leurs amis. Les Toques Rouges apportent le matériel nécessaire à l'établissement d'un zenodochium, sorte d'infirmerie hermétique, commandée par le Praeco, et annoncent l'arrivée des envoyés de Kezdö Valàsz, ainsi que des Quaesitors qui vont mener l'enquête à Baraolt. Zaharia rejoint rapidement son sodale et se charge des négociations avec les Toques Rouges pour la mise en place du nouvel "hôpital".

***

L'aube est enfin là et les mages rejoignent leurs Grogs à la clairière du monolithe. A contrecœur, Iancu accepte la proposition de ses maîtres,dégaine sa baguette de sourcier et, se concentrant sur la borne située sous le vieux monticule, mène l'expédition à travers la forêt.

La troupe chemine avec difficulté à travers la végétation broussailleuse, sentant clairement que la forêt tente d'entraver leur progression vers la prochaine borne. Après une demie journée de marche épuisante, les explorateurs atteignent enfin une petite clairière au milieu de laquelle ils mettent à jour la balise tant convoitée. Mais, soudain, dans les taillis qui les entourent, se fait entendre un rugissement puissant et un énorme sanglier noir, le Gardien du Bosquet, surgit et charge la tribu désemparée. Gabor se jette devant Zaharia pour protéger sa "promise" de la férocité de la Bête de Vertu. Iancu le rejoint, sa lance
fièrement brandie pour affronter l'assaut de l'animal enragé. Aylin décoche prestement ses flèches et parvient à atteindre le monstre à la tête, interrompant son attaque furieuse. Iancu et Gabor se jette dans la mêlée et, bientôt, l'animal cruellement blessé prend la fuite vers le couvert des arbres.

Remis de leurs émotions, nos amis reprennent leur route, Iancu les guidant toujours, vers la prochaine borne et, avec un peu de chance, l'entrée du sanctuaire. A la tombée de la nuit, ils parviennent enfin à cette sinistre clairière, où les branches vicieuses des frênes noirs s'entrelacent dans la ramure des vieux hêtres majestueux, aspirant leur force vitale. Au centre trône la monumentale tanière de roches grossièrement équarries, dévorée par la mousse et les ronces suppurantes, où sont attendus les Grogs.

Les mages restent en retrait, tapis sous le couvert des arbres, à l'abri d'un cercle de protection tracé par Solis, d'où ils sentent les pouvoirs d'épouvante émanant des créatures féeriques rôdant dans les ombres venir effleurer leur Parma Magica.

Toujours sous le couvert de leurs sortilèges d’invisibilité, Cu'Chulainn et Atrion décident de s'aventurer à l'intérieur du sanctuaire où ils observent une sorcière donnant ses instructions à leurs Grogs qui se mettent immédiatement à la tâche : ils commencent à dresser un campement et des barricades aux entrées et même à conduire des rondes en compagnie des monstrueux vampyrs qui servent les sorcières. Poursuivant leur exploration, les deux mages découvrent finalement, au milieu d'une pièce désertée, le corps inconscient d'un ancien camarade du Bjornaer, reconnaissable aux trois doigts manquant à l'une de ses mains, malgré son visage dissimulé par un masque pittoresque représentant le serpent de sa Bête de Cœur.

Tandis que Solis et Zaharia surveillent le sanctuaire et leurs Grogs, Atrion et Cu'chulainn décident de rapatrier le Bjornaer à l'alliance pour le mettre à l'abri. Grâce à l'aide d'Octave ils déterminent que ce dernier a été empoisonné par une substance rare, sans doute distillée par les sorcières. Octave, qui est resté sur place pendant tout ce temps, pour se remettre de ses blessures, en profite pour leur rapporter sa rencontre à l'auberge avec les envoyés de Kezdö Valàsz : les mages Adulio de Tremere et Neculaï Bjornaer le Crochu, du clan Sirnas.

Durant les nuits suivantes, les pèlerins venus des collines et des villages de Transylvanie se rassemblent au sanctuaire, conduits par la Tribu de l'alliance.

Alors que la lune disparait, les mages, dissimulés sur le pourtour de la clairière observent les silhouettes phantasmatiques des guerriers Taltos qui approchent et encerclent le sanctuaire pour l'affrontement final. Enfin, dans un élan de ferveur fanatique, les émissaires de Zalmoxis se laissent tomber sur leurs épieux et les Taltos lancent leur charge contre les vampyrs qui se relèvent autour du cadran, galvanisés par la matriarche Aschlaranda.

Les mages se lancent eux-aussi à l'assaut, rejoints par certains de leurs Grogs, tandis que d'autres, paniqués, prennent la fuite. Gabor garde jalousement Zaharia et malheur à la créature qui oserait l'approcher. Les autres mages détournent facilement les premiers monstres qui essayent de les atteindre, à l'exception d'Octave qui est, une fois encore, gravement touché. Les Taltos sont submergés par le nombre et, bientôt, seul un petit groupe de défenseurs résistent autour du cadran, derrière la protection des Cercles de Garde tracés en toute hâte par Solis et Cu'chulainn, assiégés de tous les côtés par les créatures hurlantes.

Entretemps, Aschlaranda a disparu dans un regio superposé au cadran et Kalman s'efforce d'y guider ses alliés mages. Dans le niveau supérieur se trouve une version illuminée du cadran, à ciel ouvert, baigné par la lumière de la lune et des étoiles. Aux quatre coins de la pièce se tiennent les silhouettes translucides d'antiques druides, envahies par les ronces et dévorées progressivement par des vampyrs fantomatiques. Une dernière fois, Aschlaranda essaye de convaincre les mages d'abandonner Kalman et son œuvre de "purification" et de reconnaître que sa cause à elle est juste. Ils ont néanmoins déjà fait leur choix et, après qu'ils ont abattus les horreurs féeriques qui s'en prennent aux Gardiens, ils parviennent à assommer et à capturer Aschlaranda, ce qui a pour effet de mettre en fuite l'ombre de Zalmoxis qui l'assistait, délivrant ainsi, au moins pour un temps, le sanctuaire de son influence néfaste. Il est à noter que, tandis que ses compagnons combattent courageusement et malgré le chaos ambiant, Solis Ex Miscellanea applique sa compréhension magique à l'analyse du cadran et de ses Gardiens. Il en déduit des informations intéressantes, mais son choix aura pu sembler peu judicieux à certains, étant donnée la situation...

A leur sortie du regio, les mages découvrent une salle étrangement calme, où les émissaires maudits se sont décomposés et d'où s'en vont lentement les Taltos pour aller panser leurs plaies.

Mais il reste encore une mauvaise surprise pour cette nuit déjà bien remplie. Alors qu'il quitte le sanctuaire, le groupe tombe nez-à-nez avec deux visiteurs indésirables : Adulio et Neculai qui, intrigués par les processions de pèlerins autour de la forêt, ont fini par les suivre pour se rendre compte par eux-mêmes de la situation. Ils tentent d'interroger la troupe, plutôt sévèrement, mais Zaharia, invoquant sa connaissance du Code et ses privilèges de Cives, parvient à les convaincre de ne pas mettre le nez dans leurs affaires... pour l'instant. Nul doute, néanmoins, que toute cette affaire finira par remonter aux oreilles des hautes instances du Tribunal. Peut-être, alors, le mystérieux allié de l'alliance pourra-t-il leur être de quelque secours... Mais quel sera le prix à payer ?

_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2868
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Re: Seconde embûche : le Grand Sabbat   Lun 29 Avr - 19:39

Quelques jours après avoir repris le contrôle du sanctuaire, les mages d'Evo Fa profitent d'un peu de répit pour remettre de l'ordre dans leur oppidum.

Atrion s'installe au sanctuaire avec les Taltos, ce qui leur permettra de veiller sur la sécurité des lieux tout en se soustrayant un peu mieux aux yeux scrutateurs du Tribunal.

Solis projette de recruter Kalman dans la Maison Ex Miscellanea, ce qui devrait l'aider à protéger son culte de l'influence des "Mages Noirs" et de leurs tentatives de récupération.

Il ne reste plus aux mages qu'à s'expliquer avec les Quaesitors envoyés par Seuthopolis, Scipio de Guernicus et Terencia de Tremere, à propos de l'incident avec les chevaliers Teutoniques.

Le groupe décide d'employer comme défense le fait qu'ils protégeaient leurs ressources magiques en libérant les Taltos captifs. Si les Quaesitors peuvent leur reprocher leur manière de procéder, ils ne peuvent pas vraiment les condamner pour avoir voulu protéger leurs alliés.

Qui plus est, Nayden ex Miscellanea accepte d'endosser la plus grosse part de responsabilité dans l'attaque, ce qui libèrent les mages "plus respectables" de l'oppidum des charges qui pourraient peser contre eux. Nayden risque une importante amende ou un blâme, mais la peine définitive ne sera prononcée que devant le Tribunal exceptionnel qui se aura lieu au printemps suivant.

Enfin, Evo Fa reçoit un étrange visiteur : Mèdén, le mystérieux allié de Zaharia, qui promet de garantir leur indépendance face aux autorités du Tribunal, en échange de quelques menus services...

_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
 
Seconde embûche : le Grand Sabbat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Campagnes :: Archives :: Sagas :: Exilio Ardeal :: Le Livre des lieux à éviter-
Sauter vers: