Partagez | 
 

 Ressources Vulgaires & Magiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 3099
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Ressources Vulgaires & Magiques   Sam 25 Juin - 13:49

Finances :

L'alliance dispose actuellement d'un revenu équivalent à 180 livres, c'est à dire environ 61200 grammes d'argent ou 180 ducats, c'est à dire 5400g d'or.

En monnaie romaine, une livre d'argent (340g d'argent fin), vaut 12 écus d'argent ou 1 ducat (environ 30g d'or fin). Le ducat et l'écu sont avant tout des monnaies de compte. Dans la vie courante, on utilise plutôt le giulio (1/4 écu, environ 3g d'argent) et le baiocco, une toute petite pièce d'environ 0,3g d'argent, souvent composées d'un alliage mêlant d'autres métaux à l'argent.

Pour résumer :
1 livre d'argent = 12 écus = 1 ducat d'or
1 écu = 4 giulii
1 giulio = 10 baiocchi

Je savais que ça vous plairait... :p

Revenus :

Le revenu annuel total de l'alliance est réparti comme suit :

- Vin : 100 ducats ou 1200 écus/an. Transport depuis Ostie et vente sur les marchés de Ripetta de la production du contado et, occasionnellement, de vins étrangers.
- Bateliers : 40 ducats ou 480 écus/an. Autre services de transport exécutés par votre personnel.
- Soufre : 40 ducats ou 480 écus/an. Revenus issus principalement de la transformation dans les ateliers et de la production d'armes, le soufre lui-même devant être importé discrètement et risquant d'attirer rapidement l'attention répandu sur les marchés romains...

Toutes ces sources de revenus sont dans un état standard, c'est à dire qu'elles pourraient être améliorées en augmentant leur volume, la qualité des produits, en éliminant une partie de la concurrence, en évitant certaines taxes, etc.

Dépenses :

- Habitants :

9 mages
10 gardes des entrepôts : hommes de main des docks standards avec un équipement basique (un plastron de cuir, un gourdin, une dague...)
10 mercenaires de la compagnie : sicaires vétérans, dotés d'un équipement de qualité (cuirasse, arme à feu) autant à l'aise avec une arquebuse sur un rempart que rapière à la main dans les ruelles de Rome.
20 bateliers du Tibre : dockers et conducteurs de barges compétents, originaires d'Ostie.
10 artisans : main d’œuvre des ateliers, marchands supervisant les opérations sur le marché.
10 domestiques : femmes de chambres, porteurs, cuisiniers et servants divers.

Total : 125 points d'habitants.

- Laboratoires :

Capacité d'installer et d'entretenir 9 laboratoires dissimulés dans les installations de la Via Ripetta. Il s'agit de labos standards avec un coût d'entretien de 0. Si un mage veut améliorer son labo avec des personnalisations élevant son coût d'entretien, il lui faudra prendre sur ses propres deniers écus ou augmenter les revenus de l'alliance.

90 points.

Coût : 9 ducats/an (1/10 pts de labo).

- Armes et armures :

Cuirasses métalliques, rapières et arquebuses, le tout de qualité supérieure, pour équiper une dizaine d'hommes : 640 points.
Armures partielles pour une dizaine de troufions : 160 points.
Armes standards pour une dizaine de troufions : 120 points.

Coût : 3 ducats/an (1/320 pts d'armement)

- Bâtiments :

Ateliers, entrepôts et maison de Ripetta.

Coût : 12,5 ducats/an (1/10 pts d'habitants)

- Consommables :

Outils, entretiens, combustibles, tonneaux, etc.

Coût : 25 ducats/an (2/10 pts d'habitants)

- Provisions :

Bouffe pour tout ce petit monde.

Coût : 62,5 ducats/an (5/10 pts d'habitants)

- Salaires :

Une petite paie en complément du logement et de la nourriture pour les servants et, surtout, les gardes.

Coût : 25 ducats/an (2/10 pts d'habitants)

- Transports :


Quelques chariots et chevaux, 5 barges fluviales, une petite caraque amarrée à Civitavecchia.

Coût : 20 ducats/an

Total des dépenses : 157 ducats / an.
Trésorerie : 23 ducats.

Pour donner un meilleur ordre de grandeur, quelques coûts standards de biens et services :

- Pour un ducat, on peut loger un homme du peuple pendant un an.
- Pour un ducat, on peut payer le salaire annuel d'un travailleur ordinaire.
- Pour un ducat, on peut acheter une demi-douzaine d'esclaves.
- Une arquebuse de qualité coûte environ 6 écus.
- Un bon cheval : 20 écus
- Une maison ouvrière en ville : 25 écus
- Un hectare de terre cultivable : 5 écus
- Une tonne de grain : 5 ducats
- Une tonne de cire : 5-10 ducats
- Une tonne de vin : 5 (piquette) à 50 (grand cru) ducats
- Une tonne de teinture : 50 ducats
- Une tonne de bon poisson : 75 ducats
- Une tonne de laine supérieure : 100 ducats
- Une tonne de fer de grande qualité : 120 ducats
- Une tonne de sel : 120 ducats
- Une tonne de coton standard : 200 ducats
- Une tonne d'alun standard : 200 ducats
- Une tonne de verre vénitien : 2500 ducats
- Une tonne de safran : 25 000 ducats
- Une tonne de soie de grande qualité : 50 000 ducats
- Une tonne de perles : 120 000 ducats

_________________
SPQR


Dernière édition par Griaule le Sam 25 Juin - 14:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 3099
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: Re: Ressources Vulgaires & Magiques   Sam 25 Juin - 14:32

Sources de Vis :

- Les Armes Factices (Creo, 4) : au début de chaque saison, la première arme de qualité supérieure produite dans les ateliers de la Via Ripetta est remplacée par une imitation d'argile. Totalement inutilisable, celle-ci se brise irrémédiablement à la première tentative de s'en servir. Néanmoins, si elle est conservée intacte, la réplique contient un pion de Vis Creo. Que ce phénomène soit la conséquence de l'aura magique fluctuante qui émane des ruines antiques parsemant le labyrinthe des entrepôts ou le fait de créatures féeriques facétieuses qui rôderaient dans le dédale des ateliers, cela n'a encore jamais pu être déterminé.

- Les Crues du Tibre (Rego, 4) : mal entretenues, les digues du fleuves protègent mal les installations du port de Ripetta lorsque les débits du Tibre augmentent drastiquement au début du printemps et de l'automne. Ces crues causent immanquablement des dégâts importants aux barges amarrées et aux stocks de la Via Ripetta. Néanmoins, lorsqu'elles atteignent les dernières marches de chacune des deux volées d'escaliers qui permettent l'accès au quais, on peut y récolter 2 pions de Vis Rego.

- La splendeur du passé (Vim, 3) : chaque année, lors du solstice d'été, les derniers rayons du soleil de la journée balayent le centre du quartier des entrepôts. Quelques fragments de colonnes servent d'ossature aux hangars qui encadrent la petite place. A ce moment précis, une personne douée de seconde vue ou d'un sort équivalent peut apercevoir le majestueux portique auquel appartenaient les vieilles colonnes dont les contours sont redessinés par la lumière solaire. Avec le sort approprié, il est possible de capturer cette image éphémère pour récolter 3 pions de Vis Vim.

_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
 
Ressources Vulgaires & Magiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Campagnes :: Archives :: Sagas :: Aut Caesar Aut Nihil :: Alliance-
Sauter vers: