Partagez | 
 

 La Maison Bonisagus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atrion
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Imperium Romanum

MessageSujet: La Maison Bonisagus   Jeu 6 Déc - 18:54

Frères et sœurs, je vous apporte la potion qui apaisera nos chagrins et cicatrisera nos blessures. Désormais, nous n’avons plus besoin de conspirer les uns contre les autres ; aujourd’hui nous nous tenons ensemble sur un terrain commun, celui que cette nouvelle connaissance nous a procuré. Et nous pouvons faire la paix ! Puisse chacun d’entre vous, et chacun de ses filii, utiliser sagement ce que je vais maintenant vous apprendre.
- Bonisagus, annonçant son invention de la Théorie Hermétique au Premier Tribunal.

- Population : 81 (52 Bonisagi, 29 Trianomae)
- Domus Magna : Durenmar, Forêt Noire, Tribunal du Rhin.
- Prima : Archimaga Murion, très conservatrice, elle mène sa Maison sur un chemin ambitieux, visant à lui rendre son pouvoir et son influence originels au sein de l’Ordre.
- Célébrités : Bonisagus, inventeur de la Parma Magica et de la Théorie Hermétique ; Trianoma, diplomate visionnaire qui orchestra la création de l’Ordre ; Lucian, premier apprenti de Trianoma, le premier Chercheur ; Viea, jumelle de Trianoma, ennemie de l’Ordre ; Notatus, le premier Primus, apprenti de Bonisagus, inventeur de l’Aegis du Foyer, Thamus Collins, Primus durant la guerre du Schisme, Jovius, dernier apprenti de Bonisagus, marché par son Parens. Occultes, bibliothécaire fantasque de Durenmar, futur Primus ? Wink

Histoire :
On ne reviendra pas sur les voyages de Bonisagus qui lui permirent de compiler l’enseignement de multiples traditions magiques, jusqu’à créer sa grande théorie unificatrice de la magie. Pour plus de détails sur le parcours de Trianoma et de sa jumelle Viea, reportez-vous au sujet correspondant dans le forum des Filles d’Erichtho.

Organisation :
La Maison est divisé entre deux héritages : la lignée de Bonisagus, exclusivement dédiée à la recherche magique et la lignée de Trianoma, qui possède des propensions plus politiques et diplomatiques. À l’intérieur de la Maison, les mages se désignent selon leur lignée, s’appelant « Bonisagi » ou « Trianomae » selon leur descendance. Vis-à-vis des autres membres de l’Ordre, ils se désignent exclusivement comme « mage de Bonisagus ».

La Maison Bonisagus ne possède que trois niveaux hiérarchiques : le Primus se trouve au sommet et détient un pouvoir considérable, étant aussi de droit le Praeco du Tribunal du Rhin et celui du Grand Tribunal. Sous lui, se trouvent deux Cercles Intérieurs de la Maison : les Colentes Arcanorum et les Tenentes Occultorum. Ces deux groupes jouissent d’une autorité identique. Enfin, le dernier niveau est composé des mages ordinaires. Néanmoins, les mages Bonisagi ont inventé des rangs, assortis de titres, pour se distinguer entre eux en fonction de leurs accomplissements en matière de recherche magique. Ce système s’appelle l’Acclamation. Les mages Trianomae, eux, se considère toujours égaux entre eux. Les Chercheurs sont un groupe de mages dévoués à découvrir les secrets des Anciens. Ils sont reconnus en tant que groupe au sein de la Maison Bonisagus, mais, comme ils acceptent des membres extérieurs à la Maison, ils se trouvent en dehors de tout système hiérarchique interne.

Les Colentes Arcanorum (sing. Colens arcanorum)

Ces « collecteurs de la connaissance » sont un groupe de cinq mages Bonisagi responsables de la compilation et de la dissémination des créations hermétiques (sortilèges, etc.), des nouvelles découvertes magiques et des percées dans la théorie hermétique.
Pour faire partie de ce conseil, un Bonisagi doit avoir atteint un rang minimum d’Acclamation (celui de cannophori). Ils servent pendant sept ans durant lesquels ils décident quels sont les plus importants textes de laboratoire et traités qui leur ont été soumis. Ces travaux sont ensuite compilés dans des volumes appelés folios. Seuls les meilleurs travaux y sont sélectionnés. Ces folios servent ensuite de base à la dissémination des nouvelles connaissances dans l’Ordre tout entier. Il est considéré comme un grand honneur d’avoir son travail repris dans un tel volume.

En cas de recherche jugée dangereuse, les Collentes décident aussi si une découverte doit être diffusée ou pas. S’ils ne parviennent pas à un consensus, le Quaesitor Bonisagus de Durenmar est convoqué au conseil et rend la décision finale. Si la découverte est rejetée, l’auteur est sommé de détruire ses travaux, sous peine de subir une Marche des Magiciens.
Outre la diffusion des connaissances, les Collentes ont une fonction bureaucratique dans la Maison. Un mage s’étant vu attribué un travail de recherche par le Primus peut faire appel à eux pour se voir relever de sa tâche. Si la majorité du conseil s’accorde sur le fait que la recherche proposée n’est pas assez intéressante ou productive, que la Maison pourrait être mieux servie par un autre travail, le mage peut ignorer l’ordre du Primus. Les Collentes peuvent également juger un Primus inadéquat et exiger qu’il abdique sa position. Ceci ne s’est jamais produit dans l’histoire de la Maison.

Les Tenentes Occultorum (sing Tenens occultorum)
Ce groupe de quatre mage Trianomae sont les « gardiens des secrets » et sont chargés de veiller à ce que les connaissances magiques de la Maison diffusées dans l’Ordre n’en sorte pas. Ce sont des mages itinérants, qui enregistre les recherches de la Maison Bonisagus dans tout l’Ordre et aident volontiers les autres mages Trianomae à collecter des informations sur les Royaumes de Pouvoir dans toute l’Europe. Les Tenentes sont choisis parmi les Trianomae de toute expérience et occupent dans le conseil une position représentée par une saison, selon leur âge : printemps, été, automne, hiver. Chaque Tenens est responsable d’une région spécifique, qui lui est assignée pour les sept années à venir.
Ces deux conseils se réunissent tous les septs ans, lors d’une conférence nommée Colloquium Delectorum. Les membres des Collentes et des Tenentes y réunissent et comparent leurs informations à propos des mages de la Maison et de leurs travaux, des vulgaires pouvant poser problème et des nouveaux sites magiques découverts. Enfin, les Collentes présentent les folios qu’ils ont réunis et décision est prise quant aux recherches à diffuser.

Les Chercheurs


Aux premiers temps de l’Ordre, certains mages Trianomae renonçaient à leur mission politique (ils servaient souvent de liens et diplomates entre les différents Tribunaux & Alliances, jusqu’à être définitivement remplacés par les Mercere et Guernicus) pour se consacrer plutôt à la recherche des anciens sites magiques. Affamés de secrets, ils partaient en quête des sanctuaires mercuriens et d’autres lieux antiques et mystérieux.
Ils cherchaient la vérité à propos de ceux qu’ils appelaient les Anciens, une race d’êtres primordiaux, qui -- d’après les Chercheurs – se faisaient passer pour les dieux et déesses de l’antiquité. Le plus actif des Chercheurs était Lucian, l’apprenti de Trianoma, qui voulait même renoncer à son héritage pour créer sa propre Maison dévouée à cette cause. Notatus, le Primus, le convainquit de n’en rien faire, mais Lucian poursuivit ses voyages et ses recherches.
Les Chercheurs s’intéressent principalement aux Anciens, mais ils traquent aussi les Cultes de Mystères encore inconnus dans l’Ordre. Les Chercheurs peuvent appartenir à n’importe quelle Maison, mais ils se trouvent presque toujours sous le patronage d’un mage Trianomae, la majorité d’entre eux appartient à ce lignage. Néanmoins, les Chercheurs sont souvent compétitifs et réticents à échanger leurs secrets entre eux, ce qui rend un contrôle centralisé de ce groupe quelque peu futile. Les Trianomae Chercheurs sont également censé remettre leurs découvertes aux Tenentes Occultorum, mais ne le font pas de bon gré. En 1220, il y a environ 25 Chercheurs, la majorité appartenant à la Maison Bonisagus.

Les Apprentis

Les mages de Bonisagus ne prennent sous leur égide que les plus brillants apprentis. La clause du Serment d’Hermès leur permettant de réclamer l’apprenti d’un autre mage les aide grandement dans cette démarche. Les Tenentes Occultorum et d’autres mages Trianomae prennent soin de noter les signes d’apprentis prometteurs durant leurs pérégrinations, qu’ils rapportent ensuite au reste de leur Maison.

Bonisagi

Les mages de ce lignage se consacrent à la recherche en laboratoire, essayant sans relâche d’améliorer la théorie de leur Fondateur.
Les Traditionnalistes tentent de perfectionner la théorie de la magie existante, pensant que c’était là l’intention première de Bonisagus.

Les Dilettantes aiment à expérimenter avec la magie hermétique, cherchant à créer des enchantements étranges ou des effets inattendus.

Les Harmonisateurs cherchent à élargir et étendre la théorie hermétique en y incorporant d’autres types de magie.

Trianomae

Les mages Trianomae suivent les principes de leur Fondatrice, ce qui les rend plus mobiles que leurs congénères Bonisagi. Ils vivent souvent des vies itinérantes. Ces principes étaient les suivants :
- Que l’Ordre reste en paix
- Que le flot de connaissance continue de s’écouler
- Que les Maisons restent égales
- Que les Tribunaux restent égaux
- Que les Maisons demeurent rivales : Trianoma pensait qu’une saine rivalité entre les Maisons, une certaine fierté d’appartenir à chacune d’entre elles permettaient à l’Ordre de continuer à s’améliorer dans tous les champs, d’éviter la stagnation.

Le Chiffre de Trianoma : la sorcière avait développé un code permettant de transmettre des messages en toute sécurité, très difficile à déchiffrer. Ce moyen de cryptage est encore très utilisé par son lignage, notamment par les Tentes Occultorum et les Chercheurs.

Nouvelles vertus :

- Colens arcanorum (mineure, hermétique) : vous êtes membre d’un cercle intérieur de la Maison Bonisagus. Pendant vos sept années de service, vous recevez des textes de labo et traités d’autres Bonisagus que vous pouvez conserver. À la fin de votre service, vous devez participer au Colloquium Delectorum et décider lesquels de ces travaux seront inclus dans un folio.

- Tenens Occultorum (mineure, hermétique) : vous avez choisi par le Primus (la Prima) pour tenir l’un de ces quatre poste. Si vous êtes un mage jeune, vous occuperez le poste de Printemps. Certaines responsabilités accompagnent cette vertu, de même qu’un certain prestige et l’accès à certains secrets hermétiques…

Nouveaux vices :

- Chercheur (mineur, personnalité) : vous êtes un membre auto-proclamé de cette organisation floue de mages compétitifs, dévoués à retrouver les secrets des Anciens. Vous passez votre temps en quêtes d’anciens sites et artefacts. Vos intérêts peuvent parfois se heurter à ceux de votre Maison.

- Apprenti adopté (mineur, historique) : vous avez passé quelque temps chez un tuteur de la Maison Bonisagus, l’assistant dans son laboratoire. Vous avez développé une relation avec ce mage similaire à celle que vous entretenez avec votre Parens. Vous avez aussi eu des contacts avec d’autres mages Bonisagi avec qui vous vous êtes entraînés. Ces personnes peuvent éventuellement vous demander des faveurs, que vous vous sentez obligé d’accepter.


_________________
SPQR
Revenir en haut Aller en bas
 
La Maison Bonisagus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Campagnes :: Archives :: Europe Mythique-
Sauter vers: