Partagez | 
 

 Le contexte

Aller en bas 
AuteurMessage
Discremen
Philippus Grosbillus
avatar

Messages : 1088
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 38

MessageSujet: Le contexte   Ven 21 Avr - 1:56

Anno 1314 du calendrier d'Enkhili. (Nous sommes environ 3 siècles après la dernière partie)

La religion de la déesse unique, Enkhili, s'est répandue et imposée dans la majorité des pays du Continent (surtout grâce au grand théologien Abélard).
Dans un grand nombre de pays, le panthéon des 10 Dieux reste toléré voire respecté. La plupart des gens considèrent, à présent, Enkhili, comme la déesse mère, supérieure aux 10 Dieux.

On dénombre 3 exceptions :
-   Le Coldir. Dans ce pays du grand Nord, isolé de tous, les différentes tribus ont peu progressé technologiquement et philosophiquement. La religion ne fait pas exception. Ils croient toujours aux panthéon.
-   La Celtanie. Toujours en retrait de la politique du Continent, les insulaires continuent de croire en la Terre-Mère.
-   L'Aoklan. Dernier grand bastion du panthéon. Ils continuent à rejeter avec vigueur Enkhili, la déesse de leur ennemi juré l'Erenreich. Ce changement les a quelque peu isolé. L'alliance du Sud est très fragile à présent.



Les progrès technologiques sont restés très limités. Par exemple, les armes à feu sont devenues à peine plus fiable. Quelques experts ont tenté de développer des canons. Les succès restent mitigés.

Par contre, en Dusal et en Ilanie, la philosophie a fortement progressé. Ce qui a eu pour conséquence une croissance de l'athéisme. Malgré qu'il reste tabou, il est de plus en plus répandu, surtout dans les grands centres urbains.

Les théologiens de tous les pays forment à présent, une grande organisation, une seule grande église d'Enkhili sous l'égide de l'Hiérarque Eren.
Certains clercs mineurs ou petites congrégations sont dédiés à un des 10 Dieux.

L'inquisition forment un réseau international impressionnant.
Les hauts dignitaires de l'inquisition et templiers sont des personnages en vue sur tout le Continent.

La magie est de plus en plus rare.
Elle reste très mal vue (hérétique !!!).

Les créatures maudites et magiques sont cantonnées dans des endroits précis et restreints du Continent (Vallée Maudite, forêt de Solophas, mer de Tyrée, désert de sang, les Appages,...).
Les gens du quotidien n'en ont plus croisé depuis des siècles. Ces créatures restent, malgré tout, dans l'imaginaire collectif. Surtout grâce aux grands voyageurs (particulièrement en mer de Tyrée) qui racontent leurs aventures au coin du feu lors des veillées.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le contexte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magica :: Laparàcris :: Le continent-
Sauter vers: